Conference sur l’expo Van Gogh

Ce matin Lundi, a L’Institut Francais, Graham Greenfield a essaye de nous faire comprendre la mentalite complexe a travers ses lettres envoyees a son frere et a ses tableaux. (On le croyait fou et peu doue, pourtant il mentionne pas moins de 800 oeuvres litteraires, il parle et ecrit en Anglais, Allemand et Francais et lis les auteurs dans le texte !)

C’est une exposition sans précédent sur l’oeuvre de Vincent van Gogh (1853-1890), prenant pour objet central la remarquable correspondance de l’artiste. Plus de 35 lettres originales, rarement exposées du fait de leur fragilité, seront présentées dans les galeries principales de la Burlington House aux côtés de près de 65 toiles et de 30 dessins reflétant les principaux thèmes abordés dans la correspondance de l’artiste. L’exposition offrira ainsi une occasion unique d’appréhender l’univers de Vincent van Gogh dans toute sa complexité.

Voici ce que j’ai trouve retracant clairement la conference de ce matin :

“Nous devons correspondre assidûment”- c’est à partir de cette invitation lapidaire de Vincent Van Gogh le 13 décembre 1872 que se développe en l’espace de presque deux décennies un chef d’œuvre littéraire.
Plus de huit cents de ses documents ont pu être conservés surtout grâce au zèle de collectionneur de Théo Van Gogh.
En lisant la correspondance de Van Gogh, on s’aperçoit que pour lui, la peinture est intimement liée à la poésie.
C’est ainsi qu’il cherche, par le biais d’une description vivante, à supprimer l’écart entre le tableau et la réalité … :
” au-dessus des toits de tuiles rouges passe un vol de colombes blanches, entre les cheminées noires et fumantes. Derrière, une surface infinie de vert fin, moelleux, des kilomètres et des kilomètres de plat pays, de pâturages et un ciel gris – aussi calme, aussi paisible que Corot et Van Goyen” – n’a-t-on pas l’impression, avec cette vue d’un paysage ( lettre 219 ), de se trouver devant un tableau ?
Le jeu que Van Gogh pratique avec les nuances d’une description proche de la nature ou artificielle révèle qu’il désire donner à ses lettres, outre le message de ses sentiments personnels, un ton souple et obligeant tout en s’orientant
à l’habileté linguistique d’un Zola. Cette éloquence est une des principales valeurs littéraires attribuées à sa
correspondance. D’autre part, les lettres de Vincent accompagnent le processus de création de ses tableaux.
On retrouve les traces de ses toiles dans des remarques concernant un motif, le choix d’une couleur ou les circonstances ayant permis l’exécution d’un tableau. Van Gogh ne s’exprime verbalement que dans ses lettres,
pour la plupart destinées à son frère Théo. Ce dernier devient ainsi le public immédiat des déclarations picturales
de Vincent. C’est dans les actes parallèles à l’écriture et à la peinture, qui sont en même temps réduits à s’adresser
à une seule personne, Théo, que Vincent se prend au sérieux dans sa vie. Ce n’est qu’ici qu’il se considère comme un être capable de créer des valeurs effectives, utiles.
 

The Real Van Gogh : The artist and his letters 23 January – 18 April 2010
Roayal Academy of Arts
http://www.royalacademy.org.uk/

Gauguin et Van Gogh:
Gauguin rejoindra Van Gogh à Arles à la fin du mois d’octobre 1888. Durant deux mois, les deux artistes vivront et travailleront ensemble dans la maison jaune de la rue Lamartine. Van Gogh réalisera cette représentation au mois de novembre. Les chaises vides seront souvent utilisées par Vincent pour personnifier ceux qui les occupaient. Celle-ci s’identifie, selon lui, au portrait de son ami. Il exécutera dans le même temps un tableau de sa chaise, plus modeste (Londres – National Gallery) qui devait faire pendant à la chaise de Gauguin.

Advertisements

Leave a comment

Filed under Expo, History

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s