Don’t miss : The King’s speech !

Le discours d’un roi raconte l’histoire du handicape du  roi George VI, père de l’actuelle reine du Royaume-Uni : S.A.R Elizabeth II.

Le roi George VI souffrait d’un bégaiement très important, duc de York, il n’était pas destiné au trône d’Angleterre (deuxième en ligne par naissance) mais, après le décès de son père, son frère amoureux d’une américaine deux fois divorcée, renonça au trône afin de pouvoir épouser celle qu’il aimait puisque l’église anglicane ne permettait pas, à cette époque, que le roi épousa une femme divorcée. C’est donc George VI (Collin Firth) qui hérita du prestigieux trône et du titre de roi du Royaume-Uni et de ses colonies. C’est aussi à ce moment que la radio (uniquement en direct à cette époque) fit son apparition. Mais George VI était très lourdement bègue et, avec l’acquisition de ses nouvelles responsabilités politique, ce handicape devint encore plus lourd et comme si cela ne suffisait pas, le Royaume-Uni  entra en guerre contre l’Allemagne nazie et le roi dû prononcer un discours à son peuple, via la BBC.

George VI essaya de corriger son problème avant même de devenir roi. Le film nous montre comment il y travailla grâce au soutien de sa femme (Helena Bonham Carter) et avec Lionel (Geoffrey Rush), son professeur de diction, un australien, aux méthodes assez étranges qui aida sans relâche le prince et futur roi à corriger son problème.

Ce film merveilleusement écrit, plein d’émotions et d’humour so british peint à merveille trois humains unis à jamais. Il évoque l’histoire, peu connue, du roi George VI. Il est aussi une véritable leçon d’amitié, d’ouverture aux autres, il montre que même l’impossible devient possible si l’on est bien entouré, bien écouté, et bien conseillé mais qu’il faut s’investir. Il raconte la destinée d’un homme presque ordinaire devenu roi du Royaume-Uni. Il montre deux humains avec leurs certitudes, leurs obligations, leurs peurs.

Tous les acteurs jouent juste, les décors, les vêtements et la réalisation parfaits. Quand le film s’arrête, on est emus, on a envie d’applaudir très fort et que ça recommence.

Nommé pour 7 Golden Globes ( Collin Firth : meilleur acteur, Helena Bonham Carter : meilleure actrice dans un second rôle, Geoffrey Rush : meilleur acteur dans un second rôle, Tom Hooper : meilleur réalisateur, David Seidier : meilleur scénario et Alexandre Desplat : meilleure musique originale), gagnant de 5 British Indépendant Movies Awards, gagnant du prix du public à Toronto 2010.

 ALLEZ LE VOIR VOUS NE LE REGRETTEREZ PAS !

Info people : Si vous voulez essayer de voir Colin, n’hesitez pas a passer dans mon quartier, nous sommes ‘presque’ voisins car il habite a Chiswick !

Advertisements

3 Comments

Filed under History, London's life

3 responses to “Don’t miss : The King’s speech !

  1. liana

    Bonjour, je viens de voir le film et je confirme : beautiful!!! j’aimerais bien savoir dans quelles rues de Chiswick rôder pour pouvoir croiser Mr. Firth….any idea? merci d’avance
    liana

    • London and Beyond

      Bonsoir Liana,

      Malheureusement, je ne sais pas dans quel coin de Chiswick il est, comme il vit la moitie du temps en Italie, j’espere pour lui qu’en ce moment il est la bas en tout cas 🙂

  2. liana

    hello, merci pour ton retour. comme je viens le we prochain à Londres rien que pour le voir sur le red carpet aux BAFTA awards, j’espère pour moi qu’il sera là…. 🙂

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s