Category Archives: Expo

La vie sauvage au NHM

Je ne peux que vous conseiller d’aller voir l’exposition Wildlife Photographer of the Year qui se tient au Nathional History Muséum jusqu’au 11/03/2012.

Vous y trouverez des photos du monde sauvage prises par des photographes de tous ages, amateurs et professionnels en provenance des quatre coins du monde.

Mes coups de cœur sont les suivants :

Photo prise par un enfant de moins de 10 ans

Photo prise par un enfant de moins de 15 ans

Catégorie N&B

Pour en voir plus cliquez ici

 

 

Advertisements

1 Comment

Filed under Beauty, Expo, Pics

L’année de la Reine

La reine Elizabeth II d’Angleterre, 85 ans, a fêté lundi dernier les 60 ans de son accession au trône, coup d’envoi d’une année de cérémonies pour ce Jubilé de Diamant. Pour son 60ème anniversaire de règne, Elizabeth II, 85 ans ne voulait pas trop de faste, car cet anniversaire est aussi celui de l’annonce du décès de son père George VI, 41 coups de canons (au lieux de 60) ont lancé les célébrations de son jubilé de diamant.

Un peu d’histoire :

La jeune Elizabeth a succédé à l’âge de 27 ans à son père George VI, décédé le 6 février 1952. Avec 60 ans de règne, elle approche du record de longévité détenu par la reine Victoria, qui resta sur le trône britannique plus de 63 ans, de 1837 à 1901.

Cet anniversaire de lundi marque le départ pour la maison de Windsor de toute une série de célébrations de ce Jubilé de Diamant, qui se tiendront tout au long de l’année 2012.
Les membres de la famille royale voyageront dans le monde entier pour y présider les cérémonies organisées dans plusieurs des pays du Commonwealth dont Elizabeth est également souveraine, notamment le Canada, la Jamaïque ou le Belize.

Du fait de leur grand âge, la reine Elizabeth et le prince Philip resteront eux au Royaume uni, qu’ils arpenteront de mars à juillet au gré de leurs obligations officielles.
Les cérémonies principales se tiendront lors du grand week-end du Jubilé de diamant, du 2 au 5 juin (4 jours off au UK pour l’occasion).

Le clou en sera une parade navale géante sur la Tamise, à laquelle participeront plus d’un millier de navires. (plus d’infos a venir).

En attendant, je suis allée vendredi visiter l’exposition Queen Elizabeth II by Cecile Beaton : le  Victoria & Albert Museum (V&A) ouvre le magnifique album de Cecil Beaton, le photographe préféré de la reine pendant plus de 40 ans (8 fév-22 avr).

Vous y trouverez des photos intimes de la reine, vous découvrirez une jeune fille devenir maman puis reine. (si vous venez à Londres en Eursotar profitez de l’offre 2 billets pour le prix d’1 en présentant votre billet)

Leave a comment

Filed under Elisabeth II, Expo, History, London's life

V&A Spider addicted

Cette année, il n’y a pas que les dragons qui seront à l’honneur.

Les araignées ont également leurs minutes de gloire au Victoria & Albert Museum.

Du 25 janvier au 5 juin 2012

Une cape et un châle couleur or conçus avec le fil de soie produit par plus d’un million d’araignées sont exposés à partir de mercredi au Victoria and Albert Museum à Londres, seuls tissages de cette taille au monde réalisés à partir du travail d’arachnides.

 Quatre ans ont été nécessaires pour concevoir ces objets uniques, selon le musée. Ils sont l’oeuvre d’un Anglais, Simon Peers, et d’un Américain, Nicholas Godley, établis depuis longtemps à Madagascar, qui se sont inspirés d’illustrations du 19e siècle évoquant cet art largement disparu.

 La dernière création en soie d’araignées connue remonte à la fin du XIXe siècle. Elle avait été présentée à Paris lors de l’Exposition universelle, mais il n’en reste aucune trace, selon le Victoria and Albert Museum, un des principaux musées de Londres.

 Pour réaliser cette pièce de soie de 4 mètres, naturellement de couleur or, des araignées femelles de l’espèce “Golden orb” ont été ramassées chaque matin dans la nature. Des ouvriers spécialisés ont extrait la soie de 24 d’entre elles simultanément, puis le fil a été tissé à la main.

 Les araignées ont toutes été relâchées ensuite dans leur milieu naturel.

 Il a fallu plus d’un million d’araignées au total pour fournir la quantité de soie requise et 80 personnes pendant cinq ans pour la collecter. En moyenne, 23.000 araignées produisent 28 grammes de soie.

 Ces pièces seront présentées jusqu’au 5 juin au musée, avec un film et un descriptif pour expliquer comment elles ont été fabriquées.

Du 25 oct 2012 au 27 janvier 2013 Vous pourrez admirer 100 costumes de films iconiques.

 

 

Une cape et un châle couleur or conçus avec le fil de soie produit par plus d’un million d’araignées sont exposés à partir de mercredi au Victoria and Albert Museum à Londres, seuls tissages de cette taille au monde réalisés à partir du travail d’arachnides.

Quatre ans ont été nécessaires pour concevoir ces objets uniques, selon le musée. Ils sont l’oeuvre d’un Anglais, Simon Peers, et d’un Américain, Nicholas Godley, établis depuis longtemps à Madagascar, qui se sont inspirés d’illustrations du 19e siècle évoquant cet art largement disparu.

La dernière création en soie d’araignées connue remonte à la fin du XIXe siècle. Elle avait été présentée à Paris lors de l’Exposition universelle, mais il n’en reste aucune trace, selon le Victoria and Albert Museum, un des principaux musées de Londres.

Pour réaliser cette pièce de soie de 4 mètres, naturellement de couleur or, des araignées femelles de l’espèce “Golden orb” ont été ramassées chaque matin dans la nature. Des ouvriers spécialisés ont extrait la soie de 24 d’entre elles simultanément, puis le fil a été tissé à la main.

Les araignées ont toutes été relâchées ensuite dans leur milieu naturel.

Il a fallu plus d’un million d’araignées au total pour fournir la quantité de soie requise et 80 personnes pendant cinq ans pour la collecter. En moyenne, 23.000 araignées produisent 28 grammes de soie.

Ces pièces seront présentées jusqu’au 5 juin au musée, avec un film et un descriptif pour expliquer comment elles ont été fabriquées.

3 Comments

Filed under Beauty, Expo

Decouverte de Bethnal Green

Nous sommes allés visiter Hackney City Farm !
Elle date de plus de 20 ans et vise à « donner l’opportunité aux enfants et adultes de se familiariser avec des animaux de la ferme ainsi qu’à leur apprendre d’où provienne leur nourriture ».
Elle est composée d’étables et de prés pour les divers animaux: poules, cochons, vaches, moutons, ânes, chèvres… Elle comprend également une partie jardin incluant un verger, un jardin potager et un jardin d’herbes; les produits sont vendus sur place au fil de la récolte. Cette ferme a un rôle pédagogique, éducatif et récréatif. Elle est la preuve que la campagne en ville peut encore exister.


Etant allés à pied du métro à la ferme avec les petits, nous avons fait une pause dans un café très atypique et charmant le Hurwundeki cafe. Nous avons dégusté un excellent cappuccino accompagne de jus d’oranges fraichement pressées et les enfants ont dégusté leur pain au chocolat sur le dos de deux chevaux en bois de manèges poses sur le sol. La déco est sympa et la nourriture bonne et pas trop chère ! Je vous recommande vivement cet endroit si vous allez faire un tour au Columbia Flower Market qui n’est pas très loin ou au V & A Childhood Museum (que nous avons visité après la ferme).
Ce musée a été fondé en 1872 en tant que musée de Bethnal Green, en réutilisant une construction préfabriquée d’Albertopolis qui a été replacée ici avec quelques éléments des débuts du complexe moderne du V & A . Il a été utilisé pour présenter une variété de collections à différentes périodes, y compris les œuvres qui peuvent désormais être vues à la Wallace Collection.
Dans les années 1920, il a commencé à mettre l’accent sur les services pour les enfants, et en 1974, le directeur du V & A, Sir Roy Strong, le définit comme un musée spécialisé dans l’enfance. Le musée de Bethnal Green a la plus grande collection d’objets sur l’enfance au Royaume-Uni. Il possède de larges collections de jouets, de matériels pour les enfants et de costumes, et propose un programme d’expositions temporaires. Le musée a fermé ses portes en octobre 2005 pour la deuxième phase de vastes travaux de rénovation, pour un coût de 4,7 millions de livres sterling. Il a rouvert le 9 décembre 2006, avec plusieurs modifications, y compris une nouvelle entrée, une galerie, de nouvelles vitrines et un café. L’intérieur du musée présente une statue en fonte par John Bell (sculpteur) (1811-1896). Elle provient originellement de la Grande Exposition de 1851.
Les enfants ont adore se promener dans les allées pleines de jouets, mon mari a été assez ému de retrouver et montrer à ses fils les premières consoles de jeux et j’ai beaucoup aime retrouver l’arbre magique et d’autres merveilles qui ont berce mon enfance.

Leave a comment

Filed under Expo, Family, Food, Kids, London's life, Walks

Nouveau Pavillon ‘Hortus conclusus’

Vendredi la serpentine Gallery inaugurera son nouveau pavillon, crée cette année par Peter Zumthor. Vous pourrez-aller le visiter jusqu’au 16 octobre.

L’an dernier c’est Jean Nouvel dont on parle beaucoup cette année qui avait été choisi, souvenez-vous

Qui est-il ? Prix Pritzker en 2009, Peter Zumthor (né en 1943) commence par étudier le design à la Schule für Gestaltung de Bâle, puis l’architecture au Pratt Institute de New York. Il travaille pendant dix ans auprès des monuments historiques du canton des Grisons avant d’ouvrir sa propre agence en 1979. Peter Zumthor est l’une des références majeures de l’architecture contemporaine. Il est pourtant une figure singulière et atypique, n’ayant qu’une trentaine de bâtiments à son actif, dont certains très modestes et aucun dans une grande métropole. Réputé pour le soin particulier qu’il apporte à l’utilisation de matériaux naturels et pour le délai de maturation qui accompagne ses projets, Peter Zumthor se donne du temps pour faire bien.

Bientôt mes photos.

1 Comment

Filed under Expo, London's life

Deux expos

Voici les deux dernieres expos que je suis allee visiter en bonne compagnie.

La premiere une expo photo a la National portrait gallery, Le meilleur de la photographie contemporaine.
Mon coup de coeur est alle a une sublime photo de Amy Helene Johansson “Unsafe journey” ou une  femme est a cheval entre les wagons d’un train afin de rejoindre sa famille.

Lorce que vous vous trouvez en face de cette photo, vous avez l’impression d’etre dans ce train avec elle !  

Voici pour vous un lien qui regroupe 50 des photos qui sont les plus marquantes aux yeux du Boston group en 2010 : Cliquez ici

Dans un autre genre, nous sommes allees au Museum of London voir l’expo London futures (jusqu’a mi Mars). L’expo est composée de 14 photos, vous voyez les monuments emblématiques de Londres sous un autre jour. Imaginez, la place du Parlement noyée dans une immense rizière, ou encore, la Tamise transformée en patinoire…, l’expo n’est pas tres grande et nous a permis de decouvrir ce musee qui retrace 21 siècles d’histoire de Londres, et même l’histoire de « l’avant Londres », quand le site actuellement occupé par la capitale britannique n’était qu’une toundra : les restes du plus vieil habitant jamais retrouvé dans la région sont exposées dans l’une des galeries, un pré-londonien né entre 5600 et 5100 avant JC ! La Tamise (et les habitants qui occupaient ses berges) est au centre du département « London before London » : trois cent objets récupérés au fond de l’eau sont exposé sur le « River Wall », et j’en passe… C’est un musee ultra moderne qui retrace des pans d’histoire, je vous le recommande (et comme beaucoup de musees a Londres il est gratuit).

Des mi-fevrier, ne ratez pas l’expo London street photography

Pour vous y rendre : Metro St Paul

   

Leave a comment

Filed under Expo, London's life, Pics

Gruau @ Somerset House

Journee benie que le jeudi ! No kids, the dream !
Journee encore plus belle, sublimee par le soleil et le ciel bleu, pour la rendre encore plus charmante je me suis rendue en tres bonne compagnie a La Somerset House* pour visiter l’expo sur Gruau, Dior illustrated… Un enchantement me projettant dans mes tendres annees bercees par Dior.

Pour ceux qui ne connaissent pas René Gruau voici un petit retour sur la carrière d’un affichiste de génie.

René Gruau né en 1909 à Rimini (sur la côte est de l’Italie, à l’est de Florence), d’un père aristocrate italien et de Marie Gruau, française. Il n’y a pas beaucoup d’information sur son père : à noter qu’il gardera le nom de jeune fille de sa mère. Son rêve, devenir architecte. Mais sa rencontre avec Lidel, rédactrice de mode milanaise en 1924 lui ouvre un nouvel horizon : le dessin de mode. De 1928 à 1930, il va réaliser plusieurs dessins de modes pour elle. 

En 1930, il decide de s’installer à Paris avec sa mère. Il dessine pour des journaux et des magazines (le Figaro, Marianne). Il fera également la rencontre de Christian Dior.

A partir de 1935, il a acquis une bonne réputation et collabore à Femina, Silhouettes, Marie-Claire, etc. Il réalise même des illustrations pour des magazines étrangers (américains, italiens et anglais).

Lorsque la guerre éclate, il se réfugie avec la rédaction de Marie-Claire à Lyon.

En 1946, sa collaboration avec la revue International Textiles le lance vraiment dans le monde : il en réalisera toutes les couvertures jusqu’en 1984.

Et c’est en 1947 qu’il réalise la publicité du parfum Miss Dior : un cygne avec un nœud noir. Le style Gruau est né : c’est le raffinement du trait, la finesse du dessin, qui rend la femme belle, élégante, vivante. Les commandes s’enchainent : Rochas, Fath, Balmain, Givenchy et d’autres grands couturiers ne jurent plus que par René Gruau. Rouge à lèvre, bas, décor de théâtre, affiche pour le Lido ou le Moulin Rouge, tout le monde veut son dessin.

Il part travailler aux Etats-Unis en 1948 et devient l’illustrateur exclusif de Flair.

En 1954, il réalise l’affiche du film de Jean Renoir « French Cancan ».

Peu à peu, l’apparition de la photographie va le faire s’orienter uniquement sur le luxe et le spectacle. Il collaborera encore avec le Lido, le Moulin Rouge, le théâtre…

En 1977 a lieu sa première exposition au Musée de la Mode et du Costume à Paris.
En 1990, René Gruau reviendra vers la mode avec Vogue et Madame Figaro.

René Gruau décédera le 31 mars 2004.

Il aura imprégné une génération de couturiers, comme Givenchy, qui avoue avoir été attiré par le dessin de mode en regardant les esquisses de Gruau.

Until 9 Jan 2011
Daily 10.00-18.00, Thurs 21.00
Embankment Galleries
£6, conc £5, under 12s free

*Somerset House est un grand bâtiment néoclassique situé directement à l’Est de Waterloo Bridge dans le centre de Londres. Il donne directement sur le Strand, l’une des plus célèbres avenues de la ville. La partie centrale du bâtiment actuel, œuvre de Sir William Chambers, a été construite entre 1776 et 1796. Les ailes nord et sud, de style victorien, ont été ajoutées plus tardivement. Après avoir été pendant un temps, le siège de la Royal Academy, elle accueille aujourd’hui plusieurs musées. (source Wikepedia)

Leave a comment

Filed under Beauty, Expo, Fashion